Revit: Conseils pour optimiser ses projets

Aujourd’hui, il ne sera pas question d’un thème précis mais de conseils à mettre en place pour optimiser vos projets Revit.
Les fichiers AutoCAD :
Lorsque l’on travaille avec des fonds de plan AutoCAD, il est nécessaire de faire tout d’abord un bon nettoyage du fichier:

  • Purger les éléments inutilisés,
  • Enlever les textes, les cotes, les hachures, etc.

Idéalement copier/coller les éléments que vous voulez garder dans un fichier vierge et sauvegardez-le.

**Il est préférable de lier un fichier .DWG plutôt que de l’importer dans Revit.

Les vues dans Revit :

Lorsque l’on travaille dans Revit, nous ouvrons un bon nombre de vues et celles-ci restent ouvertes. Il est important de les fermer régulièrement.
Fermer aussi, au-fur-et-à-mesure, les fichiers de familles que l’on ouvre pour modification.
Affecter les ombres portées uniquement aux vues dédiées à l’impression.
Cadrer les vues de manière à ne pas avoir de zone infinie.
Purger votre projet. Toutefois la purge peut être sélective.
Faire régulièrement un ménage des vues inutiles.

Modélisation 3d ou représentation 2d :

Il faut toujours se poser la question: « Jusqu’où modéliser en 3D ? ». Dans certains cas, des vues de détails 2D (dessinées sur Revit ou importées depuis AutoCAD) peuvent être plus adéquates qu’une modélisation 3D plus complexe. Le niveau de détail des vues n’est pas le même selon l’étape du projet où nous sommes rendus.
Il est préférable de lier un fichier AutoCAD de sorte que si le détail est modifié dans AutoCAD, il se mettra à jour dans Revit.
Créer des détails référencés à des vues de dessin vides et insérer des fichiers .DWG ou autres.
Privilégier l’utilisation de textures plutôt que la modélisation 3D comme pour du bardage, par exemple. Si celui-ci est loin de l’œil, vous n’en verrez pas les détails.

Les familles dans Revit:

Ne pas charger les familles de paramètres inutiles.
Travailler avec des familles imbriquées.
Dans le cas d’une famille avec de nombreux types, créez des catalogues de famille (fichier .txt).
Vous pourrez sélectionner les types qui vous intéressent plutôt que de tout charger.
Ne pas hésiter à utiliser les lignes symboliques qui vous permettent de représenter des détails 2D réalistes plutôt que de tout créer en 3D.
Simplifier les familles 3D le plus possible. On peut faire beaucoup de choses en 3D sur Revit mais est-ce bien utile de vraiment tout modéliser ?
Jouer avec les paramètres de visibilités pour afficher le 2D en 2D et le 3D en 3D.

Les liens dans Revit:

Travailler avec des fichiers liés. Il sera plus facile de placer les bâtiments sur des niveaux sans vues par exemple plutôt que de tout construire dans un seul et même projet.
Il est possible de gérer la « visibilité / graphisme » de vos différents liens de plusieurs façon (personnalisé, hôte etc.)

Les groupes dans Revit :

Éviter de faire des groupes avec trop d’objets.
Il est préférable de créer des groupes avec des objets de même nature.
Éviter surtout les groupes imbriqués.
Supprimer les groupes dont vous ne vous servez plus.

Autres conseils Revit en rafale :

Attention à la taille des images dans la personnalisation des textures. Il est préférable d’utiliser l’extension.PNG qui est un format très léger.
Pour vos cartouches, il est conseillé aussi d’utiliser le format .PNG pour les logos et images, ou encore mieux : dessiner les logos plutôt qu’utiliser des images.
Dans ce cas, il est nécessaire d’utiliser une famille d’annotation générique.
Exporter les rendus sur votre disque dur plutôt que de les mémoriser dans le projet.
Utiliser les variantes à bon escient.
Ne pas oublier de supprimer les groupes ou les variantes que vous n’utilisez plus.
Dans les options d’enregistrement, compresser régulièrement vos fichiers de projets ou de familles (option « fichier compact »).

Chaque professionnel pourrait assurément rallonger la liste de plusieurs points, donc n’hésitez pas et partagez avec nous vos bons conseils!

Share
This

Commentez