Comme nous le disions dans le premier article de ce dossier Passer du CAD au BIM, cela peut être toute une aventure. Après vous avoir présenté les notions de base à avoir en tête pour avancer vers le BIM, nous allons nous attarder aujourd’hui sur les logiciels BIM et outils qui existent sur le marché.

Passer du CAD au BIM 2/3 : les logiciels BIM

Conception du modèle et des plans

Il existe plusieurs types de logiciels BIM de modélisation 3D permettant la production de plans papier et base de données 3D.

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_Revit

AUTODESK REVIT

La suite Autodesk n’est plus à découvrir dans le domaine aujourd’hui, nous parlerons donc ici de Revit. Autant chez les architectes que les ingénieurs, il est le logiciel le plus répandu au Québec. Facile d’utilisation, il permet de travailler de la conception jusqu’au maintien d’actifs.

 

 

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_ArchiCAD

ARCHICAD

Très populaire en Europe, c’est un logiciel très puissant et très fluide. Il reste peu populaire ici parce que très peu de personnes l’utilisent. De plus, la collaboration avec Revit est ardue. Le choix s’oriente donc plus facilement vers Revit.

Estimation

Ici, nous aborderons les logiciels permettant l’estimation du projet par la prise de quantité basée sur le modèle 3D BIM (Revit ou autre comme IFC).

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_Bluebeam_Revu

REVU par BLUEBEAM

Cet outil plutôt complet va permettre une estimation sur PDF en 2D. Bluebeam a développé des outils intégrés pour le calcul de quantités.

L’expérience utilisateur est assez fluide et les outils visuels et exportation vers Excel permettent d’extraire de nombreuses données, y compris les commentaires des différents intervenant. La comparaison de plans peut être un atout non négligeable pour éviter les erreurs de versions de plans.

Enfin, un de ses meilleurs avantages est qu’il reste très accessible financièrement. Essayez-le gratuitement !

Estimation et interférences

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_Navisworks

AUTODESK NAVISWORKS

Appartenant, à la suite Autodesk, l’intégration avec le reste des logiciels est donc sans contrainte. Il ouvre une panoplie de source de modèles et permet la détection d’interférence. Il présente l’intérêt de présenter le phasage, également en animation. Un lien est possible entre MS Project et la maquette (4D). Enfin, une possibilité de création de gabarit de travail et Workbook pour accélérer le travail rend le logiciel très utile.

Construction et Suivi de chantier

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_Autodesk_BIM_360

AUTODESK FIELD

Appartenant à la suite d’outils Autodesk BIM 360, il est intégré dans le cloud. Il sert de plateforme centrale pour tous les intervenants au projet (Arch, Ing, Surintendant, sous traitants etc…). On y fait les listes de déficiences, on peut y placer des photos, des rapports etc… Ces éléments sont directement reliés aux objets de la maquette BIM. Cependant, il doit être utilisé par tous pour être optimal. Le plus gros avantages est qu’il s’intègre à merveille dans la suite des produits Autodesk. Enfin, il est plutôt fait pour les bâtisseurs et le suivi de chantier.

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_Autodesk_BIM_360_Interface

Scan 3d – Logiciels

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_Autodesk_Recap

Recap 360 Pro par Autodesk:

Il s’agît d’un logiciel d’entrée de gamme. Très facile d’utilisation, il est disponible dans la suite Autodesk.

 

 

 

 

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_Autodesk_Recap_Interface

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_Realworks

 

Realworks par Trimble:

Pour le coup, il s’agît ici d’un logiciel haut de gamme et qui demande toute de même une formation de 3 jours pour cerner son utilisation. Cependant, la récupération des stations est plus facile (surtout si on retourne sur le site).

 

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM_Realworks_Interface

Évidemment, il s’agît dans cet article, seulement d’un léger aperçu de tout ce qui existe. Nous pouvons voir dans l’infographie ci-dessous que de nombreux autres logiciels existent. Nous en parlerons prochainement sur notre blogue, restez à l’affût !

Zenit_Consultants_Passer_Du_CAD_Au_BIM_Logiciels_BIM

Si cet article vous a convaincu pour vous lancer dans une approche BIM, n’hésitez pas à nous contacter. Nous ferons de notre mieux pour vous accompagner en fonction de vos réels besoins.  Si vous souhaitez davantage d’informations BIM et des trucs et astuces, allez consulter notre blogue, enfin si vous souhaitez découvrir l’ensemble de nos services, n’hésitez pas ! Vous pouvez également consulter notre calendrier de formation qui est en ligne !!

 

 

En direct de Autodesk University de Las Vegas, voici le dévoilement du tout nouveau bébé techno de capture 3D. Aaron Morris, manager senior chez Autodesk pour la capture 3D, et Burkhard Boeckem, directeur de la technologie chez Leica Geosystems nous en parlent :

Autodesk University 2016

Le nouveau Leica BLK360 est un véritable concentré de technologie : le scanner laser 3D le plus petit, le plus rapide et le plus simple d’utilisation au monde !

Un seul bouton pour activer tous ses atouts : rapidité, précision et connectivité.

Voici quelques atouts de ce BLK360 :

Leica BLK360

 

  • très abordable : en dessous de 16 000$
  • capture simultanément une image en 360° et les données d’un scan laser
  • ultra-rapide : moins de 3min pour une capture 360
  • ultra-portable : petit (6.5 pouces de hauteur, 4 pouces de diamètre)
  • portée de 60m
  • différentes options de résolution
  • génère une image sphérique de 150 mégapixels
  • connecté : entièrement intégré à la future application mobile Autodesk ReCap (attendue début 2017)

 

 

 

Bien plus qu’un simple scanner 3D…
Burkard Boeckem, CTO de Leica Geosystems

Revit: Conseils pour optimiser ses projets

Aujourd’hui, il ne sera pas question d’un thème précis mais de conseils à mettre en place pour optimiser vos projets Revit.
Les fichiers AutoCAD :
Lorsque l’on travaille avec des fonds de plan AutoCAD, il est nécessaire de faire tout d’abord un bon nettoyage du fichier:

  • Purger les éléments inutilisés,
  • Enlever les textes, les cotes, les hachures, etc.

Idéalement copier/coller les éléments que vous voulez garder dans un fichier vierge et sauvegardez-le.

**Il est préférable de lier un fichier .DWG plutôt que de l’importer dans Revit.

Les vues dans Revit :

Lorsque l’on travaille dans Revit, nous ouvrons un bon nombre de vues et celles-ci restent ouvertes. Il est important de les fermer régulièrement.
Fermer aussi, au-fur-et-à-mesure, les fichiers de familles que l’on ouvre pour modification.
Affecter les ombres portées uniquement aux vues dédiées à l’impression.
Cadrer les vues de manière à ne pas avoir de zone infinie.
Purger votre projet. Toutefois la purge peut être sélective.
Faire régulièrement un ménage des vues inutiles.

Modélisation 3d ou représentation 2d :

Il faut toujours se poser la question: « Jusqu’où modéliser en 3D ? ». Dans certains cas, des vues de détails 2D (dessinées sur Revit ou importées depuis AutoCAD) peuvent être plus adéquates qu’une modélisation 3D plus complexe. Le niveau de détail des vues n’est pas le même selon l’étape du projet où nous sommes rendus.
Il est préférable de lier un fichier AutoCAD de sorte que si le détail est modifié dans AutoCAD, il se mettra à jour dans Revit.
Créer des détails référencés à des vues de dessin vides et insérer des fichiers .DWG ou autres.
Privilégier l’utilisation de textures plutôt que la modélisation 3D comme pour du bardage, par exemple. Si celui-ci est loin de l’œil, vous n’en verrez pas les détails.

Les familles dans Revit:

Ne pas charger les familles de paramètres inutiles.
Travailler avec des familles imbriquées.
Dans le cas d’une famille avec de nombreux types, créez des catalogues de famille (fichier .txt).
Vous pourrez sélectionner les types qui vous intéressent plutôt que de tout charger.
Ne pas hésiter à utiliser les lignes symboliques qui vous permettent de représenter des détails 2D réalistes plutôt que de tout créer en 3D.
Simplifier les familles 3D le plus possible. On peut faire beaucoup de choses en 3D sur Revit mais est-ce bien utile de vraiment tout modéliser ?
Jouer avec les paramètres de visibilités pour afficher le 2D en 2D et le 3D en 3D.

Les liens dans Revit:

Travailler avec des fichiers liés. Il sera plus facile de placer les bâtiments sur des niveaux sans vues par exemple plutôt que de tout construire dans un seul et même projet.
Il est possible de gérer la « visibilité / graphisme » de vos différents liens de plusieurs façon (personnalisé, hôte etc.)

Les groupes dans Revit :

Éviter de faire des groupes avec trop d’objets.
Il est préférable de créer des groupes avec des objets de même nature.
Éviter surtout les groupes imbriqués.
Supprimer les groupes dont vous ne vous servez plus.

Autres conseils Revit en rafale :

Attention à la taille des images dans la personnalisation des textures. Il est préférable d’utiliser l’extension.PNG qui est un format très léger.
Pour vos cartouches, il est conseillé aussi d’utiliser le format .PNG pour les logos et images, ou encore mieux : dessiner les logos plutôt qu’utiliser des images.
Dans ce cas, il est nécessaire d’utiliser une famille d’annotation générique.
Exporter les rendus sur votre disque dur plutôt que de les mémoriser dans le projet.
Utiliser les variantes à bon escient.
Ne pas oublier de supprimer les groupes ou les variantes que vous n’utilisez plus.
Dans les options d’enregistrement, compresser régulièrement vos fichiers de projets ou de familles (option « fichier compact »).

Chaque professionnel pourrait assurément rallonger la liste de plusieurs points, donc n’hésitez pas et partagez avec nous vos bons conseils!

Bluebeam

Il y a une autre méthode pour comparer des plans ou PDF dans Bluebeam.  La dernière fois, nous avions vu la façon qui ajoute des nuages sur un nouveau PDF qui montre les différences.

Maintenant, au lieu de montrer ces différences avec les nuages, Bluebeam nous permet de montrer avec des couleurs différentes, les différences entre 2 ou plusieurs PDF.

Premièrement, il vous faudra ouvrir les deux documents choisis.

Une fois ouvert, il ne suffit que de cliquer sur le bouton COMPARISON et choisir la deuxième option : OVERLAY PAGES.

BBeam_Overlay

Ensuite, une boite de dialogue apparait pour nous dire de quelle couleur sera les différences provenant de quel fichier.

Bbeam-2

On peut cliquer sur SET DEFAULT pour changer certaines options.

Bbeam-3

Ensuite, il ne suffit que de parcourir le document nouvellement créé et de se rendre compte des changements..

La simplicité de Bluebeam m’étonnera toujours!

En réponse à une question d’un lecteur, voici comment améliorer la vitesse de création d’un rendu dans Revit.

Il est possible, depuis un moment, de lancer des calculs d’images directement en ligne. Ceci permet de bénéficier de la puissance des serveurs de rendus Autodesk et ainsi ne pas bloquer votre logiciel Revit Architecture.

Avant de commencer :

  • Configurez les vues 3D, l’éclairage et d’autres paramètres dans Revit avant d’utiliser le service Rendu dans A360.
  • Le moteur Rendu dans A360 utilise des vues 3D créées dans Revit. Vous pouvez effectuer le rendu d’une ou de toutes les vues 3D que contient votre projet. Le service ne fonctionne qu’avec les vues 3D.
  • Le service Rendu dans A360 est un moteur hautement optimisé, différent de celui disponible dans Revit. Il se peut que vous observiez des différences mineures dans l’apparence des matériaux.
  • Le service Rendu dans A360 applique automatiquement des commandes d’exposition avancées pour simuler des conditions d’éclairage réelles. Vous pouvez ajuster ces paramètres dans la boîte de dialogue Rendu dans le Cloud.

À partir de Revit 2013 et versions ultérieures :

  • Dans Revit, ouvrez une vue 3D dans un projet et cliquez sur l’onglet Vue / Graphiques / Rendu dans le Cloud. Une fenêtre vous invite à vous connecter à votre compte Autodesk. Il est à noter que votre Nom d’utilisateur Revit (username) doit correspondre à votre ID Autodesk. Pour le changer R / Options / Propriétés générales / Nom d’utilisateur.

10-01

10-02

10-03

10-04

10-05

  • Une fenêtre s’ouvre, cliquer sur Continuer.

10-06

  • Une autre fenêtre s’ouvre qui vous permet de sélectionner les vues et régler les paramètres. Ensuite, cliquer surCommencer le rendu.

10-07

  • Revit crée une version de votre projet contenant uniquement les informations requises pour effectuer le rendu, puis la transmet au service de rendu. Lorsque la transmission est terminée, Revit affiche une notification en haut de la fenêtre. Vous pouvez alors continuer à travailler dans Revit, ou quitter le programme.

10-08

  • Dans Revit, pour contrôler la progression du rendu, cliquez sur l’ongletVue / Graphiques / Galerie de rendu ou en haut à droite où se trouve le nom d’usager, cliquer sur la petite flèche pour Afficher les rendus terminés. C’est deux options vous ouvrent la même fenêtre qui vous permet de partager, télécharger ou supprimer vos images.

10-09 10-10

Comment se fait-il que nous utilisons encore le courriel pour distribuer des tâches, communiquer entre nous et faire le suivi des projets?  Parce que c’est une habitude j’imagine!  Je suis témoin de certains processus qui existent probablement aussi dans votre milieu de travail.  Certains courriels doivent être envoyés à une personne en CC pour l’archivage des courriels du projet. Le suivi des tâches du projet se fait dans un document PDF remis par courriel à tous de manière hebdomadaire. De plus, les courriels échangés entre les membres de l’équipe sont seulement visibles par eux. Alors qu’une autre personne aurait une réponse par exemple et n’est pas au courant du problème.  Et que dire du système d’archivage ou le processus à faire pour classer nos courriels à chaque semaine pour être en mesure d’en retrouver un le temps voulu? À quand l’utilisation d’un vrai outil de collaboration?

Je me suis donc penché sur la question et, étant le Geek que je suis, je me suis dit qu’il y aurait certainement une « App » pour ca! :).

C’est certain qu’étant une entreprise de consultation, le besoin de Zenit est peut-être un peu différent des firmes de design, d’architecture ou d’ingénierie.  La possibilité de changer des processus de base comme les courriels ou la communication de tâches est beaucoup plus facile à faire dans un bureau de 10 employés que d’un bureau de 100 employés.  Par contre, je crois que ça vaut quand même la peine de lire cet article pour au moins connaitre les alternatives dans les outils de collaboration.  Voici donc 4 différentes applications qui ont attiré mon attention depuis quelques mois.

Asana, Teamwork, Wrike et Comindware.

 

Asana-Logo_Full-Color-Mark  Outil de collaboration #1 : Asana

Descriptif

Nous utilisons Asana depuis environ un an.  Asana (coté 9.6 sur financesonline) est principalement un outil de collaboration et de communication un peu à la Facebook.  Il fonctionne par la création et l’attribution de tâches dans lesquelles toute l’équipe peut participer et joindre des documents.  L’adoption peut très bien se faire puisque l’interface est assez « user friendly« .  Vous avez vos projets dans la barre de gauche et les tâches au centre avec un panneau qui s’ouvre à droite pour voir la tâche en détail.  Vous avez aussi accès à un calendrier où on peut voir les tâches et les personnes qui y sont assignées.

Outils de collaboration: Page de présentation

Page de présentation

Outils de collaboration: Asana - Calendrier

Asana – Calendrier

Leur slogan est : Teamwork without email!  Ça veut en dire beaucoup parce qu’en effet, avec Asana, nous pouvons complètement rayer les courriels pour la communication entre les membres de l’équipe; les fichiers attachés demeurent dans le projet, les tâches une fois complétées sont archivées etc…  Nous pouvons aussi inviter des membres externes à l’organisation pour qu’ils participent aussi.

Inconvénients

Le petit point faible à mon avis et pour notre utilisation chez Zenit, c’est le côté un peu moins poussé du côté gestion de projet.  L’accès à un graphique de type Gantt n’est accessible que par l’installation d’un plug-in (instagantt).  J’aurais aimé aussi avoir plus d’information sur des jalons important d’un projet comme les dates de remises etc, ce qui est moins bien intégré.  Mais en tout et partout, Asana demeure à mon avis un logiciel facile d’accès et parfait pour la communication de groupe pour abolir les courriel dans le sein de l’équipe, et centraliser les tâches, documents et discussions.  Ils ont aussi une application mobile très efficace.  L’utilisateur a aussi accès a une partie personnelle, pour ses propres tâches sans lien avec le travail. Il existe également une application mobile pour Androïd et Apple.

Prix

Le prix d’utilisation est aussi le plus abordable des quatre solutions proposées.  Ils fonctionnent par nombre d’utilisateurs / mois payé annuellement:

5 utilisateurs : 21$/mois,  10 utilisateurs : 42$/mois, 15 utilisateurs : 84$/mois, 20 utilisateurs : 125$/mois, 50 utilisateurs : 417$/mois.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter leur liste de prix.

Asana est très bien coté par ses utilisateurs comme sa popularité sur les réseaux sociaux le témoigne (source : Financesonline.com)

49-Asana3

wrike Outil de collaboration #2 : Wrike

Descriptif

J’ai essayé Wrike à multiples reprises pendant que j’utilisais Asana pour éventuellement changer pour une application un peu plus complète qui incluait l’entrée de temps sur les projets et la gestion de ceux-ci.  Maintenant que nous utilisons une application très simple pour l’entrée de temps, je reconsidère Wrike qui occupe quand même la pôle position pour les applications du type collaboration, communication et gestion de projet.

Outils de collaboration: Wrike - Vue générale

Wrike – Vue générale

Wrike (coté 9.9 sur Financesonline) est spécialisé dans la gestion de projet en rendant le travail plus facile et efficace pour des équipes dispersées par exemple.  Sa flexibilité permet à des groupes multifonctionnels de travailler ensemble au même endroit.  Les usagers peuvent travailler des cédules, organiser les tâches, discuter et suivre l’évolution du travail en quelques clics.  Wrike a aussi une partie affichage de projet en format Gantt et une application mobile sur Android et iPhone.  Par contre, je n’ai pas trop accroché à l’interface un peu plus complexe qu’Asana qui est très simple.

Outils de collaboration: Wrike - Développement

Wrike – Développement

Outils de collaboration: Wrike - Application mobile

Wrike – Application mobile

Prix

Le prix d’utilisation est un peu différent puisqu’ils offrent un type professionnel (49$/mois, 5 utilisateurs ou 99$/mois, 15 utilisateurs).  Pour plus de 15 utilisateurs, il faut les contacter directement pour avoir le prix).  Nous pouvons aussi payer par année, ce qui nous fait sauver l’équivalent d’un mois.

Wrike est très bien coté par ses utilisateurs, mais ça ne parait pas trop sur les réseaux sociaux comme le témoigne l’image suivante.  Il occupe par contre la première position de ce genre de logiciels dans les site de revue d’application et a gagné plusieurs prix dont le Best Project Management Software Award en 2015. (source : Financesonline.com).

49-Wrike4

 

Teamwork Outil de collaboration #3 : Teamwork

Descriptif

Un coup de coeur dès le début (coté 9.8 sur Financesonline).  Les sites spécialisés disent que celui-ci contient tous les avantages de ses compétiteurs, mais sans les désavantages.  Extrêmement facile à utiliser, il permet de faire une panoplie de trucs pour la gestion de projet.  Très moderne et convivial, pas trop chargé d’informations non nécessaires, cette application permet une compréhension rapide des projets en cours.  On peut créer des clients (ou des équipes de projet) et y configurer des accès pour les membres de l’équipe mais aussi pour les collaborateurs et gérer les accès et l’historique de chaque personne.

Outils de collaboration: TeamWork - Vue générale

TeamWork – Vue générale

Il y a un accès pour les tableaux de type Gantt et une belle attribution des tâches, mais pas de forums de discussion pour le projet en général, seulement par tâche…  Ils ont aussi leurs applications mobiles, mais sont allés un peu plus loin en permettant la personnalisation des icônes qui peuvent être le logo de la compagnie.

Prix

Le prix d’utilisation est plutôt basé sur le nombre de projets, le nombre d’utilisateurs étant illimité, ce qui pourrait le rendre comme une option moins dispendieuse que les autres. (12$/mois, 5 projets ou 49$/mois, 40 projets, 99$/mois, 75 projets…).

49-TW3

Comindware1 Outil de collaboration #4 : Comindware

Descriptif

Comindware est un peu moins populaire sur les site de revue de ce genre de logiciels (coté 8.5 sur Financesonline).  Il comporte aussi un peu moins de caractéristiques mais certaines sont très bien intégrées et son utilisation, comme pour le tableau de Gantt par exemple, est très facile d’utilisation.  Il permet, comme les autres logiciels ci-dessus, une bonne gestion de projet, mais il a moins de possibilités que Wrike (qui semble être le plus complet) ou Teamwork.

Outils de collaboration: Comindware - Vue générale

Comindware – Vue générale

Il permet aussi la création d’organigramme presque automatiquement.

Outils de collaboration: Comindware - Organigramme

Comindware – Organigramme

Il a aussi la capacité de faire un rapport d’allocation de ressources et de gérer les conflits.

Outils de collaboration: Comindware - Ressources

Comindware – Ressources

Il est quand même plus dispendieux avec un cout par utilisateur par mois de 29,99$ (1-9 utilisateurs), de 28,49$ (10-24 utilisateurs), etc…

Par contre, sa popularité sur les réseaux sociaux démontre qu’il n’est pas très connu!

Comindware2

Conclusion

Après toutes ces recherches, nous avons donc le choix entre une version de centralisation de collaboration, de communication et de gestions de tâches très simple avec Asana, et des versions un peu plus poussées avec les 3 autres pour ajouter la partie gestion de projet.  Dépendamment de ce que nous préférons (et ce que notre budget nous permet), un beau choix s’offre à nous.  Disons que l’attrait du côté visuel et user friendly de Teamwork m’intéresse beaucoup, mais Wrike a plus de possibilités…

Nous aurions pu aussi parler des autres systèmes de « chat » comme skype entreprise, mais ce que je cherchais était plutôt un produit pour enlever peu à peu l’utilisation du courriel dans une même équipe, de pouvoir retrouver les échanges et y placer des documents facilement retrouvables sur un cellulaire pendant que nous sommes en mouvement.

Donc j’espère que vous avez aimé lire cet article autant que j’ai eu de plaisir à analyser et tester ces différentes applications, je crois que le BIM doit s’étendre à plus que seulement la plateforme de modélisation, mais aussi vers la centralisation des communications, parce que tout le monde le sait, le BIM ce n’est pas une histoire de logiciels, mais bien de communication et de collaboration!

L’outil Auto Section Box est indispensable à l’utilisateur Revit.

Il sert à faire des vues 3D basées sur la sélection d’objets.

Après avoir sélectionné les objets, nous décidons la distance à laquelle la boite de coupe sera des objets sélectionnés, et la vue 3D se crée automatiquement.

Vous pouvez le télécharger gratuitement ici sur le site d’applications Autodesk.

  • Il faut tout simplement sélectionner les objets que nous voulons avoir en vue 3D, dans ce cas-ci, un escalier.
    Outil-pratique-Auto-Section-Box-escalier
  • Nous n’avons qu’à choisir ensuite l’outil Auto Section Box dans le ruban.
    Outil-pratique-Auto-Section-Box-ruban
  • Cette boîte de dialogue apparaîtra. Elle nous permet d’ajuster quelques paramètres.
    Outil-pratique-Auto-Section-Box-boite-de-dialogue
  • Magie! Nous avons maintenant notre vue 3D avec le cadre tout près de notre sélection initiale.
    Outil-pratique-Auto-Section-Box-résultats

Si vous n’avez pas tout suivi et que vous pensez avoir besoin d’aide, pas de panique ! Voici le livre Mon Premier Projet BIM qui peut vous aider pour savoir comment créer un projet de A à Z. Enfin, si vous préférez vous retrouver dans une classe high tech toute équipée, c’est possible ! Regardez vite notre calendrier de formation !!